Aménagement des Docks

Aménagement urbain
Saint Ouen Sur Seine
Reichen & Robert - Aménagement des Docks

Dans la continuité du tissu audonien existant autour de la mairie, réalisation d’un nouveau quartier sur les terrains des usines ALSTOM désaffectés.
Sur les 103 Ha, 880 000 m² de SHON sont projetés regroupant logements, bureaux, commerces et équipements.
-Le renouvellement urbain de Saint-Ouen par la reconquête des Docks.
-La mixité et la diversité du projet
-Renouer avec le fleuve
-Exemplarité environnementale : développement durable et solidaire. La qualité environnementale du projet est appréhendée dans toutes ses dimensions (eau, énergie, matériaux, santé, risques, pollutions…)
-Démarche partenariale : La Ville de Saint-Ouen est garante de la cohérence globale du projet urbain des Docks. Séquano Aménagement est missionné par la Ville pour mettre en œuvre ce projet, dans le cadre d’une démarche partenariale.

La volumétrie
Le principe de la volumétrie de l’Ilot est dicté par la nécessité de construire la façade « frontale » du parc.
Cette façade doit encadrer le parc et offrir aux futurs occupants des vues privilégiées sur ce grand espace vert.
A cette fin, les volumes « balisent » la bordure du parc et forment ainsi une limite épaisse au système vert. Le principe, de trois émergences aux volumes plutôt vertical, répond à cette occupation.
L’ilot I1 vient s’inscrire dans la trame du plan masse suivant deux logiques complémentaires. Il vient compléter le système urbain déjà amorcé par les projets d’immeubles tertiaires abritant les services d’Alstom. Pour ce faire, l’implantation principale de cet ilot ; obéit au maillage principal basé sur la trame de la halle-commerces. Il constitue le dernier ilot bordant la voie « rue clé des champs », a ce titre sa morphologie obéit aux principes de « lanières » issus du tissu de Saint Ouen et rend lisible la direction historique du parcellaire de Saint-Ouen. Comme pour tous les projets de ce secteur, le principe de podium sera reconduit. Le socle modulable est destiné à accueillir des activités ou des programmes spécifiques du tertiaire (RIE). Le rez-de-chaussée comportera une grande hauteur et devra permettre des possibilités de restructuration plus ouvertes et notamment des commerces.
Le podium constitue la limite physique de l’Ilot. Il sera séquencé par les accès des voies, permettant l’accès au cœur de l’ilot. Le socle devra intégrer des éléments de traitement architecturaux cohérents qui seront déclinés pour chaque programme sur l’ensemble de l’ilot.
Pour ces trois bâtiments, le pied des volumes ne se différencie pas en terme de morphologie. Le principe de découpage du volume architectural à l’échelle de l’ensemble de l’émergence primera sur le traitement spécifique du rapport au sol.
En revanche, les locaux directement en contact avec les espaces urbains « côté ville » et des espaces verts « côtés parc », peuvent accueillir un champ de programmes plus ouvert. A ce titre des équipements collectifs à l’échelle de chaque résidence est à privilégier.

Les émergences
La notion de silhouette urbaine est notamment de son découpage sur l’horizon sont essentiels.
Au-delà de la « tendance » qui sera imposée par la morphologie des trois verticalités, le principe de lecture sera de laisser entrevoir derrière les ensembles résidentiels, toute l’épaisseur de l’urbanisation qui devra être perceptible depuis le parc.
L’émergence de cet Ilot obéira au système global permettant de limiter des « lanières » dans cet ilot tout comme un projet cohérent, chaque entité doit trouver sa propre logique architecturale dans le cadre du projet et du volume global.
A cette fin, chaque programme (résidentiel, tertiaire) pourrait être physiquement relié et / ou séparé. Toutefois, la notion de volume global de l’ilot doit rester cohérente, et intégrer plusieurs architectures et système composites.


Livraison : 2014

Mission de maîtrise d’œuvre en urbanisme, paysage, architecture pour le projet d’aménagement des docks de Saint Ouen
Réalisation du plan guide, schémas directeurs et cahier des charges de la ZAC : 2008
Obtention de la révision du PLU : 2011
1er contrat cadre : 2008 - 2014
Aménagement de la ZAC, chantiers bâtiments et espaces publics en cours

MAÎTRISE D’OUVRAGE 
SEQUANO

MAÎTRISE D’ŒUVRE 
Makan Rafatdjou, mandataire
MOE espaces publics Barcelone :
Espinas / Tarraso Associats
Paysagiste : Hélène Saudecerre

SURFACES
103 ha - 880 000 m² SdP
Répartition
346 481 m² SHON Bureaux
390 527 m² SHON Logements
170 000 m² SHON Activités/Commerces

CERTIFICATIONS
BBC / HQE / HE Ecoquartier

CRÉDITS
Perspectives : Platform, Golem, Asylum pour Séquano, DR

Reichen & Robert - ZAC des docks ensemble.jpg
Reichen & Robert - untitled parc.jpg
Reichen & Robert - vue parc-v5_POSTER.jpg
Reichen & Robert - vue aerienne-v5.jpg
Reichen & Robert - 2017-04-24docks saint ouen-IMG_4782.jpg
Reichen & Robert - 0817OUE2_PLAN_MASSE PLAN MASSE 1-1000 2013 recadre.jpg